Depuis des années, je ne sais ou ne veut faire un choix professionnel définitif. Je fais souvent le grand écart entre mon envie de travailler plus pour les enfants, garder un pied dans le domaine thérapeutique (ma vocation) tout en retournant vers mon premier amour: la création artistique. S’agit-il vraiment un grand écart ? Après tout nous sommes en 2018 et tout est possible.

Avez-vous atteint vos rêves ou simplement même, les avez-vous frôlés ? Je crois qu’à l’occasion de chaque nouvelle année, au moment de se souhaiter les vœux pour les mois à venir, c’est ce que je trouve de mieux à espérer pour l’autre : « Que cette année puisse te faire réaliser tes rêves ! »

Alors voilà, pour moi, 2018 est l’année de la réalisation de mes rêves. Ce qui est beau dans tout cela, c’est que ma fille a été mon inspiration et qu’elle permettra à bien d’autres enfants d’en profiter.

L’origine

Je vois chaque semaine des petits loups défilés dans mon cabinet. Les plus jeunes ont 3 ans. Parfois, la situation est très délicate ou d’autres, très légère. Quelque soit leur âge, la plupart ont un point commun : leur changement est très rapide. Ils sont tellement plus simples que nous, les adultes. C’est très chouette de les voir évoluer et de les accompagner car tout est amené d’une manière ludique.

Je vois également beaucoup d’adultes plus ou moins blessés, plus ou moins optimistes, plus ou moins englués dans leur problématique. Et là encore un point commun : ce sont tous des ex-enfants blessés.

Parce que tout est là, dans cette période charnière de la jeunesse. On y construit les failles et les forces et toute cette personnalité qui au fur et à mesure fait l’être que nous sommes.

Mais nous avons une grande tendance à confondre notre identité et nos apprentissages. J’entends souvent par exemple : « Je suis d’une nature anxieuse ». Heureusement c’est parfaitement faux, personne n’est par nature angoissé, stressé, peureux etc. En revanche, nous avons fait des apprentissages et des expériences qui nous amènent à ressentir de l’angoisse, du stress ou de la peur.

Alors, si nous réglions toutes les problématiques pendant notre enfance, nous serions tous des adultes heureux et épanouis ! Voilà mon utopie : changer le monde  tout en s’amusant.

Changer en jouant

Un enfant est bien incapable d’exprimer ce qu’il ressent comme pourraient le faire les adultes. En revanche l’enfant sait facilement avec tout le potentiel de son imaginaire, se projeter à travers le jeu et les personnages. L’enfant rencontre des difficultés dans son quotidien et au lieu de se dérober, il peut les affronter inconsciemment dans le jeu. En se projetant dans un personnage, il acquiert quelques instants ses qualités et se permet de s’imaginer venir à bout de certains obstacles.

D’ailleurs d’eux-mêmes ils le font très bien. Tantôt l’un sera chevalier ou capitaine de navire avec une aura et un charisme qui lui permet de mener ses hommes, l’autre sera instituteur avec une aisance suffisante pour parler devant toute la classe.

Pour aider nos enfants à se développer positivement, j’ai déjà imaginé 3 jeux. « Loup, dors-tu ? », pour aider les enfants avec des difficultés d’endormissement, « Capitaine Météo », pour les aider à dépasser une émotion désagréable et enfin « Arthus et le dragon », avec plein d’astuces pour gagner en confiance en soi.

 

Mais quel est ce rêve ?

Voilà, 3 jeux ont déjà été créés. Les 2 premiers sont déjà en vente en pdf sur www.happyfabrik.com depuis quelques mois. Mais je me rends bien compte que les seuls enfants qui en profitent sont ceux qui ont des parents manuels. En effet, après les avoir imprimés et il faut encore découper et coller…

Le fait de faire de ses propres mains et cher à mon cœur malgré tout. Voyez la fierté de vos enfants quand ils vous montrent leurs dessins. Pourquoi ne pas créer une version qui reste à monter par soi-même mais d’une manière extrêmement simplifiée ?

Alors mon rêve se précise. J’ai imaginé une version du jeu pré-imprimée, prédécoupée et pré-pliée. Il y a même des pastilles autocollantes avec des indications tellement simples pour les placer qu’il est impossible de ne pas réussir à faire le montage très rapidement.

Et ce jeu-là, qui prend forme par vos soins et ceux de votre enfant, devient le vôtre. Votre petit loup se l’approprie bien plus que n’importe quel autre.

J’imagine déjà les enfants le recevoir chez eux et faire une partie quelques minutes avant de se coucher.

Le crowdfunding

Mais pour que cela arrive, j’ai besoin du soutien de tous les parents qui cherchent des solutions simples, naturelles et efficaces pour mieux gérer le sommeil de leur enfant. Depuis ce matin, une campagne de crowdfunding est lancée. Mon objectif est de recueillir 6000€. Cette somme financera l’outillage de découpe, la certification aux normes, les jeux des contributeurs, un petit stock de départ, la marge de la plateforme de financement et les charges d’URSSAF.

Peut-être que certains d’entre vous connaissent cette forme de financement. Elle a vu naître beaucoup de projets actuels et novateurs dans lesquels tout le monde est gagnant : le contributeur et le porteur du projet.

Des personnes choisissent d’aider un projet avec une participation financière. En échange, elles reçoivent une contribution de la part du porteur, la plupart du temps avec un avantage par rapport à la future commercialisation.

En ce qui concerne la campagne de « Loup, dors-tu ? », voici les contributions possibles d’obtenir :

-5€ : un grand merci

-23€ : un exemplaire du jeu « Loup, dors-tu ? » frais de port offerts

-35€ : un jeu « Loup, dors-tu ? » et des marionnettes de doigts spécialement créées pour l’occasion. Elles permettent de verbaliser beaucoup d’émotions après ou pendant une partie du jeu.

– 50€ : un jeu « Loup, dors-tu ? », les marionnettes de doigts ainsi que 2 affiches complémentaires pour mettre dans la chambre de votre enfant.

– 90€ : L’ensemble des contreparties en double.

Votre soutien ne se limite pas à une participation financière, mais aussi à un partage massif de cet article et de la campagne ! Alors faites ce que vous pouvez faire!

Et vous quel est votre rêve ?

 

Pour m’aider à faire naître le projet, rdv sur ce lien.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !